Se libérer de « votre » peur et devenir votre meilleur ami

2012-10-27

Je réponds à Laura, qui a des doutes sur la transformation possible d’une personne suite à un excellent atelier sur « la peur » de Guy Corneau.

« Je comprends vos doutes Laura, ça parait trop simple, trop beau, (c’est encore la voix de la peur qu’on entend dans ce témoignage !) mais je peux vous assurer que cela fonctionne.
Je pratique des méthodes très similaires avec mes clients et la victoire est au rendez-vous à chaque fois, le changement de perception s’opère comme par magie.

La peur n’est pas quelque chose de tangible, elle est notre propre création, nous lui faisons son lit chaque matin, et elle nous tient chaud chaque nuit.
Plus nous la nourrissons et plus elle grandit et se développe, jusqu’à prendre tout l’espace dans notre corps, dans notre tête, dans notre vie, à travers l’inertie, la maladie, la non-vie.

L’atelier ou l’accompagnement, permet de regarder cette peur en particulier, bien en face, et de lui dire qu’on l’a VUE, qu’on la reconnait, qu’on est conscient de sa fonction positive dans notre vie, qu’on la remercie d’avoir joué son rôle. (parce que la peur est utile, elle nous protège au moment de traverser la route, en conduisant une voiture elle accroit notre vigilance,…)
Ensuite, dialoguer avec elle comme si elle était, une part importante de nous et lui dire que maintenant par contre, ça commence à bien faire ! puisqu’elle constitue un frein dans notre vie, dans notre développement personnel et qu’elle doit désormais, occuper moins de place, céder le terrain à de nouvelles pensées choisies, de nouveaux sentiments, de nouvelles émotions, de nouveaux comportements, qui vont nourrir notre estime de nous-mêmes, notre confiance en nous, notre foi en notre potentiel inexploité, parce qu’on avait peur d’échouer, peur de déplaire, peur des autres, peur de se tromper, peur de vivre, peur d’expérimenter…

Les nouvelles prises de conscience produites dans l’atelier, constituent un excellent terreau, fertile, dans lequel chaque jour, nous planterons de nouvelles graines de joie, de plaisir, de désirs, de détermination, de décisions, de motivation, concernant notre vie, notre confort, notre bien-être, notre santé mentale et physique.

Nous sommes nés pour être heureux, rappelons-nous ça à chaque fois qu’une nouvelle peur pointe son nez dans notre champs de conscience. Nous n’avons peur que de nous-mêmes ! nous sommes notre plus grand bourreau, notre meilleur saboteur, nous n’avons besoin de personne d’autre pour nous torturer, nous enfermer, nous empêcher,  nous sommes des maîtres dans cet art.
Nous réussissons cette affaire tout seul, quel talent, quel merveilleux potentiel nous pouvons déployer dans ces entreprises là !

futur-du-chat

Maintenant, choisissons svp de nous prendre par la main, de nous aimer nous-mêmes, si intensément et exactement, comme on aimerait nous sentir aimés.
Choisissons de nous donner l’attention qu’on aimerait avoir sur notre personne, notre travail, notre vie.
Choisissons de nous féliciter, nous complimenter, nous faire des cadeaux… Choisissons de vivre et d’expérimenter…nous l’avons fait petits…nous avons persévéré pour marcher malgré les chutes… qu’est-ce qui pourrait nous en empêcher aujourd’hui alors que nous sommes devenus adultes, plus grand et plus fort ? »

Soyons notre meilleur ami, parce que si nos relations évoluent, il y a quelqu’un avec qui nous passerons toute notre vie : nous-même.

jamais seul

« Un ami c’est quelqu’un qu’on aime bien, en qui on a confiance, mais dont on n’exige pas qu’il soit parfait, ni performant » Jacques Salomé.

 

 

1 commentaire sur « Se libérer de « votre » peur et devenir votre meilleur ami »

  • Bonjour Emma,
    Je trouve ton article très intéressant, aurais tu toi-même expérimenté cet façon d’apréhender tes peurs ? ?????
    En tout cas bravo pour ton site il est très clair et agréable à regarder et à lire.

    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *